Editorial : Situation dramatique en Afrique du Sud :
Article mis en ligne le 4 septembre 2019

En tant que Président de la Manne Europe (qui défend les droits humains), je suis très préoccupé par le climat de violence et de xénophobie qui règne actuellement en Afrique du Sud.

La Manne Europe invite le Président Sud-Africain, Monsieur Matamela Cyril Ramaphosa, ainsi que son Ministre de l’Intérieur, Monsieur Aaron Motsoaledi, de prendre toutes les mesures nécessaires pour arrêter ce drame tragique qui se déroule actuellement dans ce pays. Nous sommes encore plus choqués que beaucoup de ces émeutes meurtrières contre les étrangers se déroulent en plein jour sans que les images ne montrent une intervention conséquente de l’armée ou des forces de l’ordre. Plus encore interpellés que le gouvernement ne puisse pas reconnaitre le caractère xénophobe de ces manifestations meurtrières.

Nous demandons au conseil de sécurité de l’ONU et à l’Union Africaine de tout faire pour arrêter ces massacres barbares.

Enfin, nous demandons au peuple Sud-Africain une prise de conscience et une retenue face à ces actes odieux contre les étrangers. Nous leur adressons solennellement ce devoir de mémoire : se rappeler d’où ils viennent et de l’œuvre et sagesse de leur ancien Dirigeant, Nelson Mandela, pour ne pas reproduire les atrocités qu’ils ont connues dans le passé .

Jacob Madieta

La journée de commémoration des 30 ans de la CIDE se tiendra le 20 novembre 2019 en la Maison Cantonale (14h-16h)

Cette année nous fêtons les 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (la CIDE). 30 ans des Droits, et pourtant 30 ans de luttes inachevées. 1 enfant continue à mourir toutes les 6 secondes dans le monde à cause de la faim ; près des 14 enfants sont morts dans la rue en France l’hiver dernier, ceci à cause du froid car leurs parents n’avaient pas de logements. Des milliers d’enfants immigrent et vivent dans des situations atroces, lorsqu’ils ne meurent pas en cours de route de leur exode… Nul besoin de continuer ce tableau macabre pour se rendre compte que la situation reste encore fragile, pour ne pas dire dramatique à l’échelle mondiale, 30 ans après l’adoption de la CIDE

Ce mercredi 20 novembre, venez célébrer la commémoration de ces droits d’enfants, venez les voir et écouter ce qu’ils vont préparer et jouer : sketchs, chants, poésies, citations et articles sélectionnés et/ou écrits par les enfants eux-mêmes. Quatre (4) écoles (primaire, collège et lycées) sont invitées à y participer.

Un Goûter sera partagé à la fin, merci d’emmener ce que vous pouvez avoir.

Journée de Solidarité Universelle

La Journée de Solidarité Universelle se déroulera cette année sur les Parvis des Droits de l’Homme le dimanche 3 novembre 2019 de 12h00 à 16h00. Rappelons que cette journée vise trois (3) principaux objectifs :

  • Considérer et faire prendre conscience que le 21e Siècle sera Solidaire ou ne sera pas, comme nous avons souvent l’habitude de le dire,
  • Renforcer le sentiment de fraternité, de cohésion sociale et de vivre ensemble,
  • Sensibiliser les pouvoirs publics et les citoyens de l’approche de l’hiver, afin que toutes mesures nécessaires soient prises pour éviter les morts à cause du froid.

Comme à l’accoutumée, un repas fraternel et gratuit sera partagé à tous, sans aucune condition.

Tous ceux qui voudront contribuer et pourront apporter ce qu’ils pourront ou voudront (boissons, gâteaux, bénévolat…). Une ambiance musicale (apportée par des groupes ou autres) accompagnera ces moments avec des allocutions de tous ceux qui voudront dire quelque chose.

Venons nombreux pour ce moment de partage fraternel et solidaire pour ces 6 ans des commémorations !